Recherche

Ergonome Web

Ergonome des interfaces, Web-ergonome, Expert en utilisabilité



L'ergonome web cherche à optimiser l'utilisation d'un site Internet en rendant son interface la plus lisible possible pour l'internaute. Pour cela, il définit l'architecture de l'information, les principes de navigation et la structuration des pages. Il vérifie ses hypothèses en organisant des tests utilisateurs. L'ergonome web peut exercer en tant que consultant dans une agence Web , en tant que travailleur indépendant ou être intégré à l’équipe projet d'une entreprise.

Présentation

 L’ergonome cherche à améliorer les conditions de travail, ce qui explique qu’il étudie les relations de l’homme et de son environnement. Dans le cas des nouvelles technologies de l’information et de la communication, l’ergonome, ou le web-ergonome, travaille à rendre plus aisées les interactions Homme-Machine. 
Deux critères définissent l’ergonomie d’une interface web :

  • L’utilité, c’est-à-dire dans quelle mesure elle répond aux besoins des utilisateurs finaux ;
  • L’utilisabilité, c’est-à-dire la facilité d’utilisation de cette interface. L’accès aux informations doit être efficace et efficient. Aussi, la satisfaction détermine l’utilisabilité d’une interface : la navigation doit être conviviale pour inciter l’internaute à revenir sur le site.

Enfin, il est en charge de rendre accessible les sites aux handicapés moteurs, visuels et neurologiques, conformément aux normes du W3C.
La difficulté réside alors dans la prise en compte d’une grande diversité d’internautes : attentes, âge, habitudes, handicaps, connaissances et contraintes techniques sont autant d’éléments à prendre en compte.
Il peut alors intervenir dans toutes les phases du projet, de la conception d’un site à son évaluation en vue d’une refonte. 
 
 

Missions

 

Veillant à l’élaboration d’une interface cohérente, l’ergonome suit une démarche centrée sur l’utilisateur, en prenant en compte ses attentes. 

Lorsqu’il est intégré à l’équipe projet, il participe à la création d’un site Internet. Il doit alors soumettre son point de vue aux différents membres de l’équipe. Ses recommandations portent sur la mise en page, l’arborescence du site, les principes de navigation, la charte graphique… 

En tant que consultant, il réalise des audits afin d’adresser des recommandations au client, en vue de rendre le site ergonomique.

Enfin, l’ergonome doit être au courant des évolutions du web et des recherches en IHM (Interface Homme-Machine).

 

 

Domaine et périmètre d'intervention

 

L’ergonome Web peut soit travailler en tant que consultant dans un cabinet ou en tant que travailleur indépendant, soit être intégré à l’équipe projet dans de grandes entreprises. 

En entreprise, il collabore avec le webmestre, le webdesigner, les équipes éditoriales pour la création du site Internet. 

Ses interlocuteurs sont à la fois la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage : l’analyse des besoins du client est indispensable dans la mesure où son approche est centrée sur l’utilisateur ; par ailleurs, son expertise lui confère la mission d’appliquer au site les règles ergonomiques. 

Dès lors, il est rattaché à la Direction de la conception web et multimédia ou à la Direction de la communication.

En agence Web ou dans un cabinet de consultants, l’ergonome mène des études sur les interfaces des clients. Sous la responsabilité de la Direction du cabinet ou du département de Conseil en ergonomie, il livre des recommandations aux clients.  

 

Activités & tâches

Activité 1
Analyse des besoins

Tâches

 

Étudier la faisabilité qualitative :

  • Définition des enjeux de l’intervention

Recueillir et analyser les informations :

  • Analyse des besoins de l’internaute
  • Analyse du contexte d’usage

Elaborer la structure du site :

  • Définition des contenus et fonctionnalités
  • Arborescence du site
 

 

Activité 2
Participation à la conception du site

Tâches

 

Élaborer la charte graphique :

  • Cinématiques ou Wireframes correspondant aux critères ergonomiques
  • Chemins de navigation

Définir la charte éditoriale :

  • Sélection d’illustrations (textes, images…)
  • Classement des textes, musiques, images… dans le site

Rédiger la documentation de conception :

  • Spécifications fonctionnelles
 

 

Activité 3
Tests d’utilisabilité

Tâches

 

Conduire les entretiens :

  • Définition de la population à interroger
  • Observation de la navigation des internautes
  • Prises de vue (audio ou vidéo)

Analyser les entretiens :

  • Rédaction de recommandations
  • Présentation des conclusions à l’équipe ou au client, en s’appuyant sur les prises de vue
 

 

Activité 4
Audits

Tâches

 

Analyser les interfaces web :

  • Architecture de l’information
  • Respect des critères d’accessibilité

Rédiger les recommandations :

  • Dysfonctionnements
  • Problèmes dans la navigation
  • Taxonomie
 

 

Activité 5
Formation

Tâches

 

Participer à la conduite de changement :

  • Accompagner l’adoption de la nouvelle interface

Contribuer au Knowledge Management :

  • Formaliser les savoirs et savoir-faire

 

Activité 6
Veille

Tâches

 

« Benchmarker » les sites concurrents :

  • Relever les erreurs à éviter
  • Connaître les conventions (taxonomie…)

Suivre l’évolution du web :

  • Se tenir au courant des dernières innovations
  • Prendre connaissance de l’évolution des recherches en ergonomie
 

 

Compétences

Savoirs

 

Connaissances de :

  • L’entreprise
  • Son organisation
  • Son environnement
  • Ses services
  • Son identité, son histoire et sa culture

Connaissances en :

  • Psychologie (notamment cognitive et comportementale liées aux NTIC)
  • Sociologie
  • Physiologie

Compréhension des :

  • Contraintes juridiques (liées à la propriété intellectuelle)
  • Contraintes techniques
  • Normes (ISO 9241, AFNOR)
  • Des usages d’Internet

Connaissances techniques :

  • Langages de programmation (HTML, PHP, CSS…)
  • Etapes de conception d’un site Internet
 

 

Savoir-faire

 

Pratique et expérience rédactionnelle :

  • Rédaction de la documentation de conception
  • Rédaction des recommandations ergonomiques

Maîtrise opérationnelle des méthodes et des outils d’analyse :

  • Méthodes d’observation et d’évaluation
  • Elaboration de questionnaires 
  • Conduite d’entretiens
  • Prises de vues (enregistrements audio ou vidéo)
  • Tri de cartes
  • Eye-tracer
  • Chronomètre
  • Auto-confrontation / auto-confrontation croisée

Utilisation de logiciels :

  • De capture d’écran
  • De spécifications fonctionnelles
  • De montage
 

 

Savoir-être

 

Ouverture aux autres :

  • Ecoute
  • Empathie
  • Travail en équipe

Qualités relationnelles :

  • Diplomate
  • Capacité à se mettre à la place d’autrui
  • Sens de la négociation

Expression orale :

  • Pédagogue
  • Persuasif
  • Clarté

Sens du concret et de la rigueur :

  • Pragmatique
  • Méthodique
  • Capacités d’analyse
  • Autonome
  • Polyvalent
  • Capacité à prendre du recul

Curiosité d’esprit :

  • Nouvelles technologies
  • L’entreprise et son activité

 

 


 

Licence Creative Commons
Cette fiche métier est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 2.0 France.

 

Dernière mise à jour : 3 octobre 2012.

 

Retour au sommaire

Contributeurs

Laisser un commentaire
9.
01/12/2014 à 15h35
Par Guillaume

Un métier qui doit être bien difficile vu la multiplication perpétuelle des différents supports et langages. Heureusement que certains navigateurs font des efforts ;) Guillaume

8.
19/03/2013 à 15h35
Par Nicolas

Description claire et concise du métier. Il me reste plus qu'à trouver la perle rare pour optimiser notre site de modélisme :) Nicolas, Responsable e-commerce

7.
04/02/2013 à 11h22
Par affiliperf

fiche très complète merci.

6.
26/03/2011 à 16h58
Par immo

je suis a la recherche d'ergonome pour notre site immobilier car nous aimerions travailler plus en profondeur l'ergornomie et la navigation car dans le secteur de l'immobilier cela laisse a désirer et il faudrait innover.

5.
23/03/2011 à 20h14
Par Inconnu

Je n'avais pas vu cette fiche avant d'avoir commenté celle du webdesigner. Je suis du coup tout à fait d'accord avec ce qui est dit. Le métier d'ergonome est d'autant plus difficile car les support évolue en particulier au niveau des tablettes tactiles et autre smartphone.

4.
24/01/2011 à 09h43
Par Mélanie

Merci pour cette fiche très complète qui apporte un éclairage pertinent sur le métier de web-ergonome. L'accessibilité est trop souvent laissée de côté et mettre en avant ce métier méconnu poussera peut-être à une meilleure prise en compte de la diversité des internautes.

3.
22/07/2010 à 19h19
Par Tru Dô-Khac

Bonjour, bravo pour cette taxonomie des métiers de l'internet qui pourra inspirer la mise en œuvre d’un gouvernance des projets internet d’entreprise. Dans cette perspective, il serait opportun de définir un métier "Responsable MUE (Maîtrise d’usage web)" pour faire écho au "Responsable MOA (maîtrise d’ouvrage web)" qui figure dans cette taxonomie. Tru Dô-Khac, consultant en gouvernance de SI et innovation

2.
27/04/2010 à 16h41
Par jcQualitystreet

Au carrefour de différentes disciplines, l’ergonomie informatique (ou I.H.M) n’est pas une affaire de bon sens, elle requiert effectivement des savoirs et savoirs-faire spécifiques, et se jouera avant tout dans la collaboration. Voici dans cet article une description de la discipline et du métier : http://www.qualitystreet.fr/2008/02/10/ergonome-ergonomie-informatique-d...

1.
13/04/2010 à 13h28
Par Mikael Thomas

Voilà un des métiers les plus importants mais également les plus oubliés du web. Sans ergonomie et surtout sans entonnoir de conversion la rentabilité d'un site web ne pourra jamais être atteints. La grille des salaires est très vaste pour ce métier... Un ergonome sans expérience commencera aux alentours de 2000€net par mois, par contre en fin de carrière le salaire peut atteindre des sommets en fonction de l'importance de la structure dans laquelle l'ergonome travail (jusqu'à + de 8000€ net / mois)

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.